Vigilien.

is there any any? nowhere known some?

…à travers ces salons, ces galeries, dans cette construction d’un autre siècle, cet hôtel immense, luxueux, baroque, lugubre, où des couloirs interminables succèdent aux couloirs, silencieux, déserts, surchargés d’un décor sombre et froid…

Link | 23. Oktober 2007, 22 Uhr 17 | Kommentare (1)


1 Kommentar


Je l’ai dit avant: sentimental . . .

Comment by Gilles Sentain | 20:21